08092022Headline:

Le Togo et le Gabon, officiellement membres du Commonwealth

Le Togo et le Gabon, deux pays n’ayant aucun lien avec le Royaume Uni, ont intégré samedi 25 juin, le Commonwealth dirigé par la reine Elisabeth II.

A l’issue de leur sommet au Rwanda, les pays membres du Commonwealth ont approuvé l’adhésion du Togo et du Gabon au sein de l’organisation. « Nous avons admis le Gabon et le Togo comme nouveaux membres, et nous leur souhaitons tous la bienvenue dans la famille du Commonwealth », a déclaré le président rwandais Paul Kagame lors de la conférence de presse de clôture, tenue à Kigali, le samedi 25 juin 2022.

L’officialisation de l’entrée du Togo et du Gabon, porte désormais à 56, le nombre de pays membres de Commonwealth.

Une « satisfaction » pour le Togo

Pour le Togo, pays francophone ayant connu une page de colonisation britannique, c’est l’aboutissement d’un long processus au cours duquel de nombreuses évaluations ont été menées et des consultations réalisées. Pour l’Assemblée nationale qui a donné son feu vert à cette intégration en avril dernier, c’est une “satisfaction”.

Quelques heures après son annonce officielle, la nouvelle a été saluée par le président de la République du Togo. “Je remercie les Etats membres du Commonwealth pour l’acceptation de notre candidature en ce jour. L’adhésion du Togo à cette grande famille est une évolution que nous avons souhaitée dans une perspective de renforcement de la coopération entre États et du brassage des peuples”, a indiqué Faure Gnassingbé, qui a félicité au passage son homologue rwandais Paul Kagame, porté à la présidence de l’Organisation.

Nouvelles opportunités
Avec cette adhésion dans cet espace de 2,5 milliards de personnes, ce sont de nouvelles opportunités qui s’ouvrent pour le pays, dans de nombreux domaines comme l’économie, la géopolitique, ou encore l’éducation, a précisé le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey.

“L’adhésion du Togo est motivée par le désir d’étendre son réseau diplomatique, politique et économique […] et de se rapprocher du monde anglophone. […] de redéfinir les relations bilatérales avec le Royaume-Uni en dehors de l’UE après le Brexit”, a ajouté l’officiel.

Le Commonwealth fait la promotion d’une série de valeurs communes à ses membres telles que l’égalité, la non-discrimination, la démocratie et la primauté du droit.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles