01212022Headline:

Libye: plusieurs éléments du groupe Wagner et des combattants étrangers quittent le pays

L’armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar, a annoncé que 300 mercenaires étrangers combattant à ses côtés, vont quitter le pays comme demandé par la France avant le sommet sur la Libye à Paris.

Depuis le début du conflit en Libye entre les forces du gouvernement d’unité nationale et celles du maréchal Haftar, plusieurs combattants étrangers ont été sollicités par les deux camps. Avec les dernières négociations et la perspective d’élection en décembre prochain, des compromissions ont été faites par les parties.

Du côté de Haftar, on annonce le départ de plus de 300 mercenaires du pays. Un « premier groupe de 300 mercenaires et combattants étrangers » doit être rapatrié « à la demande de la France », ont indiqué des représentants des forces de Haftar dans un communiqué. Ce retrait par contre, n’a pas un calendrier clair alors que l’élection présidentielle est prévue pour se dérouler dans moins d’un mois et que se tient à Paris, une conférence internationale à Paris visant à garantir que la Libye à son projet d’organiser des élections.

Selon une estimation des Nations Unies, le nombre de mercenaires et autres combattants étrangers déployés en Libye est de 20 000. Cette estimation comprend les éléments de la société de sécurité privée russe Wagner, ainsi que du Tchad, du Soudan et de la Syrie. Dans le communiqué des forces de Haftar, il n’a été fait mention nulle part de la nationalité des combattants qui partent.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles