04192021Headline:

Mali: bamako, un camp de l’ONU neutralise 40 assaillants et un chef djihadiste

Un lieutenant du chef djihadiste malien Iyad Ag Ghaly et plus de quarante assaillants ont été tués vendredi par la riposte des Casques bleus à l’attaque contre leur camp qui a coûté la vie à quatre d’entre eux dans le nord, a annoncé lundi le représentant de l’ONU.

Il s’agit d’une riposte d’une rare vigueur de la part de la mission de l’ONU (Minusma), régulièrement attaquée par les djihadistes et souvent critiquée pour sa faiblesse militaire.

« Incontestablement, les Casques bleus ont fait subir un important revers aux terroristes, même si nous déplorons la mort de quatre » membres des forces onusiennes, a déclaré à l’AFP Mahamat Saleh Annadif, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Mali et chef de la Minusma.

Quatre Casques bleus tchadiens ont été tués dans l’attaque de leur camp accueillant un contingent de soldats de leur pays vendredi à Aguelhok, à environ 200 km de l’Algérie, selon l’ONU. Un responsable onusien avait indiqué qu’une vingtaine de djihadistes avaient été tués au cours de trois heures de combats, sur la centaine prenant part à l’opération.

Au cours de ratissages effectués dimanche et lundi, les Casques bleus ont retrouvé de nouveaux cadavres. « On compte à ce jour plus de quarante terroristes tués, dont un bras droit de Iyad Ag Ghaly, du nom d’Abdallaye Ag Albaka », a rapporté M. Annadif.

Perle lola

Comments

comments

What Next?

Related Articles