05272022Headline:

Mali: Jean-Yves Le Drian dénonce des « mesures irresponsables » d’une junte « illégitime »

La décision du Danemark de retirer sa centaine de soldats du Mali après que le gouvernement de transition a à nouveau exigé leur départ, n’est pas du goût du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Le Danemark a annoncé jeudi, qu’il retirait du Mali, un contingent de 100 soldats récemment déployé après des demandes répétées, que Copenhague a dénoncées comme un « jeu politique » de la junte militaire. « Les généraux putschistes ont envoyé une déclaration publique réitérant que le Danemark n’est pas le bienvenu au Mali », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jeppe Kofod.

« Bien sûr, nous ne l’acceptons pas. C’est pourquoi nous avons également décidé… de ramener nos forces à la maison », a déclaré Kofod lors d’une conférence de presse après une réunion au parlement. « Nous sommes là à l’invitation du Mali. Les généraux putschistes, dans un jeu politique sale, ont retiré cette invitation. Malheureusement, c’est un jeu que nous voyons parce qu’ils ne veulent pas d’un retour rapide à la démocratie », a ajouté M. Kofod.

Des « mesures irresponsables » d’une junte « illégitime »
Suite à cette décision du Danemark, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, avec un ton paternaliste, est revenu à la charge. Avec une condescendante habituelle, Jean-Yves Le Drian a dénoncé les « mesures irresponsables » d’une junte « illégitime » au pouvoir, lors d’une conférence de presse.

Créé en 2020 à l’initiative de la France, Takuba est un regroupement de près 800 soldats d’élite français et européens (essentiellement tchèques et estoniens), déployés sous l’égide de l’opération antiterroriste Barkhane et basé au Mali, près des frontières avec le Niger et le Burkina Faso. Cette force a été créée dans le cadre du désengagement progressif de l’armée française au Mali.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles