01252022Headline:

Mali: neuf mois de captivité pour le journaliste Olivier Dubois enlevé à Gao

Neuf mois de captivité pour Olivier Dubois. Ce journaliste français a été enlevé à Gao, dans le nord du Mali, le 8 avril dernier alors qu’il était en reportage. Un mois plus tard, il apparaissait dans une vidéo dans laquelle il expliquait être aux mains du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans d’Iyad Ag Ghaly. Depuis, des preuves de vie ont pu parvenir aux familles mais rien sur une possible libération. Ni de la part des ravisseurs, ni de la part des autorités maliennes et françaises, qui assurent être mobilisées pour sa libération.

Comme chaque 8 du mois, RFI ouvre son antenne aux proches d’Olivier Dubois, dans l’espoir que ces messages de soutien puissent lui parvenir, là où il se trouve. Déborah Al Hawi Al Masri est la compagne d’Olivier Dubois et la mère de ses deux enfants :

2022 sera notre année si tu le veux, nous serons réunis, je reste confiante. Les fêtes ont été dures, mais nous avons tenu grâce à nos souvenirs…

Déborah Al Hawi Al Masri, compagne d’Olivier Dubois

David Baché

On écoute André-Georges Dubois, le père d’Olivier :

Pour cette nouvelle année, mon vœu le plus cher est que tu retrouves ta liberté rapidement, la patience ignore toute forme de désespoir…

André-Georges Dubois, père d’Olivier

David Baché

Une partie de la famille d’Olivier Dubois a lancé une pétition en ligne pour demander que la libération d’Olivier Dubois devienne une « priorité nationale ». Ses sœurs et sa mère déplorent le « mutisme assourdissant » des autorités et demandent à être enfin reçues par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian. La pétition a récolté un millier de signatures depuis jeudi. Sollicité par RFI, le Quai d’Orsay rappelle qu’ « en matière d’enlèvement à caractère terroriste, la discrétion est une condition essentielle de l’efficacité de l’action de l’État », assure que « tous les efforts sont déployés » par l’État français pour la libération d’Olivier Dubois, et précise que la famille du journaliste a été reçue par le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles