08142022Headline:

Meurtres de villageois à Madagascar: des suspects abattus par les gendarmes.

À Madagascar, les enquêtes continuent pour retrouver les auteurs d’un massacre perpétré vendredi dernier dans un hameau à 80 kilomètres de la capitale. Des bandits ont brûlé vif 32 personnes, barricadées dans leur maison, dont une quinzaine d’enfants. La gendarmerie a lancé des avis de recherche contre les présumés auteurs, toujours en cavale.

Trois suspects ont été abattus par la gendarmerie. Ces suspects ont tiré à bout portant sur les forces de l’ordre alors qu’ils étaient appréhendés. Il y a aussi 25 arrestations de complices, selon une source au sein de la gendarmerie nationale. Un premier déferrement au tribunal a lieu aujourd’hui. Les six cerveaux, eux, sont toujours en cavale et des avis de recherche ont été lancés.

Vendredi dernier, les forces de l’ordre et le ministère de la Défense ont rapidement privilégié la thèse des dahalos, les voleurs de bétail, pour expliquer le massacre. Le district d’Ankazobe est classé zone rouge en matière d’insécurité et de vol de zébus.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles