12082021Headline:

Nigéria : au moins 20 combattants de Boko Haram tués par l’armée à Borno

20 terroristes liés à la secte islamique Boko Haram ont été tués dans la région de Chabbal, dans la zone du gouvernement local de Jere à Borno, a annoncé ce mardi l’armée nigériane.

Les soldats de la Force opérationnelle interarmées, Opération Nord-Est Hadin Kai (OPHK), ont éliminé 20 terroristes de Boko Haram dans la région de Chabbal, dans la zone du gouvernement local de Jere dans l’Etat de Borno au Nigéria. Cela a été révélé par le commandant de la troupe, le major-général Christopher Musa, dans une interview à l’Agence de presse du Nigeria (NAN), à Maiduguri ce mardi.

Selon l’officier, des terroristes lourdement armés ont envahi cette région du nord du Nigéria dans la soirée du lundi et ont commencé à tirer en l’air pour intimider les forces de défense dans la zone. S’en est suivi un échange de tir dans lequel 16 djihadistes ont été mortellement touchés.

« Quatre autres terroristes blessés lors de la fusillade ont été retrouvés morts ce matin, ce qui porte le nombre total de personnes tuées à 20 », a-t-il ajouté. Tout en félicitant les troupes pour leur bravoure, Musa les a exhortés à maintenir le rythme pour assurer l’élimination totale des terroristes.

L’insurrection de Boko Haram
L’insurrection de Boko Haram a débuté au Nigéria en 2009 avant de gagner les pays du bassin du lac Tchad, dont le Cameroun. Les attaques du groupe sont souvent commises de manière discriminée, y compris des attentats-suicides dans des zones densément peuplées, manifestement conçus pour maximiser le nombre de morts et de blessés parmi la population civile. Entre 2015 et 2020, le groupe terroriste nigérian a perpétré près de 160 attaques-suicides en territoire camerounais, pour un total de 467 morts et 672 blessés.

Et malgré la mort en mars dernier de son chef, Abubakar Shekau, Boko Haram n’est visiblement pas fragilisé sur le terrain. Les attaques contre les forces de sécurité et les civils se sont même intensifiées ces dernières semaines.

Melv Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles