05272022Headline:

Paul-Henri Sandaogo Damiba: « Je serai intraitable face aux actes de trahison des aspirations de notre peuple »

Le moment que nous vivons est une opportunité pour notre peuple de se remettre debout et de regarder l’avenir droit dans les yeux, a déclaré ce jeudi, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, dans une allocution télévisée, la première depuis son coup de force lundi dernier.

Plus de 72 heures après son coup d’Etat, le patron de la junte militaire au Burkina Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba a rompu le silence ce jeudi, pour s’adresser au peuple burkinabé. Après avoir justifié le bien fondé de son action militaire, qui a mis fin aux fonctions présidentielles du président Roch Kaboré, il a invité tous les hommes intègres à s’unir pour sortir gagnant de la crise actuelle du pays.

« Le moment que nous vivons est une opportunité pour notre peuple de se remettre debout et de regarder l’avenir droit dans les yeux. Nous devons la saisir quoi qu’il advienne parce que c’est le devenir de notre Patrie qui en dépend. C’est le défi historique de notre époque et nous n’avons pas le droit de faillir », a déclaré Paul-Henri Sandaogo Damiba. « Main dans la main; recouvrons la force, la détermination qui découlent de la fierté de chanter notre hymne national, l’hymne de la victoire dans une intégrité et une dignité retrouvées ».

Courage, désintéressement et détermination
Pour Paul-Henri Sandaogo Damiba, le Burkina Faso traverse une période très critique de son histoire. La tâche est énorme et chaque burkinabé doit se sentir concerner et apporter sa pierre à l’édifice.

« La tâche qui nous attend est immense. Heureusement, elle n’est pas seulement mienne, elle est surtout nôtre. Elle nécessitera de nous de gros efforts individuels et collectifs et certainement des sacrifices. Elle exigera que chacun d’entre nous mette de côté ses intérêts personnels pour laisser place à l’intérêt de tous. Elle impliquera immanquablement une amélioration de la gouvernance sur tous les plans. Elle demandera de chaque Burkinabè courage, désintéressement et détermination ».

Paul-Henri Sandaogo Damiba
Le colonel a fait également savoir, qu’il ne fera preuve d’aucune tolérance à l’égard de ceux qui poseront des actes de trahison pour saper les efforts qui seront consentis dans l’intérêt général. « D’ores et déjà, je mets en garde tous ceux qui ne seront guidés que par leurs intérêts égoïstes, que je serai intraitable face aux actes de trahison des aspirations de notre peuple. Les fondements de notre Nation seront sauvegardés et les dossiers engagés sur le plan judiciaire seront souverainement conduits par les autorités ayant reçu compétence à cet effet ».

Discussion avec les forces vives de la nation
« J’ai entamé des concertations avec certaines composantes de la Nation y compris avec les personnalités du régime sortant afin de dégager les grandes lignes qui nous conduiront, à terme, vers des décisions consensuelles et inclusives pour la refondation et la restauration d’une paix durable », a annoncé Paul-Henri Sandaogo Damiba. « Je vous donne la ferme assurance que notre engagement n’a aucunement pour but de rétablir un ordre quelconque, mais s’inspire de l’ensemble des exigences légitimes du peuple Burkinabè », a-t-il ajouté.

Pour finir, le patron de la junte a promis être à l’écoute du peuple burkinabé. « Je serai à l’écoute de toutes les femmes et de tous les hommes, de tous les patriotes qui s’engageront honnêtement et de façon sincère et désintéressée à l’édification d’un Burkina Faso prospère et paisible », a-t-il déclaré tout en appelant la communauté internationale à accompagner « notre pays afin qu’il puisse sortir le plus rapidement possible de cette crise pour reprendre sa marche vers le développement ».

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles