05262022Headline:

Sahel: Barkhane annonce une vingtaine de terroristes tués dans la région des trois frontières

Des missions militaires conjointement menées au Niger et au Burkina Faso par les forces de Barkhane et Takuba ont permis de neutraliser une vingtaine de terroristes dans la région des trois frontières, selon un communiqué de l’état-major de l’armée française.

« L’Opération Barkhane et Takuba ont neutralisé une vingtaine de terroristes, les 24, 26, 27 et 28 mars 2022, au terme de plusieurs engagements, dont Boubacar Banon, de la Katiba du Gourma du NJIM, impliqué dans des attaques indirectes visant Barkhane et les forces internationales », a annoncé l’Etat major Français.

Selon le communiqué de l’état-major Français, Boubacar Banon, de la Katiba du Gourma du Jama’at Nusrat al-Islam wa al-Muslimeen, (JNIM) figure parmi les terroristes tués. JNIM est une organisation militaire et terroriste, d’idéologie salafiste djihadiste, formée le 1er mars 2017 pendant la guerre du Mali. Il naît de la fusion d’Ansar Dine, des forces d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) dans le Sahel, de la katiba Macina et de la katiba Al-Mourabitoune.

En pleine période de redéploiement au Sahel, Barkhane se veut être encore plus active sur le terrain et multiplie donc les opérations anti-terroristes. Lundi 7 mars, elle a annoncé avoir tué, au Mali, Yahia Djouadi un haut cadre algérien du groupe terroriste d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) lors d’une opération des forces barkhane dans la nuit du 25 au 26 février 2022.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles