12092021Headline:

Sahel: «Le mouvement d’hostilité à la présence française a toutes les chances de s’aggraver»

Au Burkina Faso, la confusion règne autour d’un convoi de l’armée française pris à partie depuis plusieurs jours par des manifestants. Entretien avec Jean-Hervé Jezequel, directeur du projet Sahel à l’International Crisis Group.

Après son retrait samedi soir de la ville de Kaya, un convoi de l’armée française ne serait toujours pas rentré à Ouagadougou. Il a été aperçu par plusieurs témoins en stationnement à Laongo à une trentaine de kilomètres de la capitale. Pour l’état-major de l’armée française, il s’agit d’un repli tactique afin de permettre une baisse de la tension qui monte depuis plusieurs jours. Ce convoi logistique, en transit vers le Niger voisin pour aller y ravitailler les soldats français de Barkhane, a été pris à partie par des manifestants.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles