01172022Headline:

Situation politique en Guinée : la CEDEAO suspend le pays de toutes ses instances

Le président de la Côte d’Ivoire, Alassane OUATTARA a pris part le mercredi 8 septembre 2021 par visioconférence à un sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), au cours duquel des décisions communes ont été prises par les chefs d’Etat, en réaction au coup d’Etat perpétré par des militaires en Guinée.
Selon le communiqué final, « les chefs d’Etat ont exigé le respect de l’intégrité physique du président Alpha Condé et de toutes les personnes arrêtées, la libération immédiate du président Alpha Condé et de toutes les personnes arrêtées et le retour à l’ordre constitutionnel ».
Egalement, «la CEDEAO a décidé de suspendre la Guinée de toutes les instances de décisions et demande que cette décision soit endossée par l’Union africaine et les Nations unies » a indiqué le communiqué.


En outre, la CEDEAO envoie ce jeudi une mission en Guinée pour échanger avec les militaires. « A l’issue de cette mission, la CEDEAO devra pouvoir réexaminer ses positions » .


Notons que la situation au Mali a été également au menu de ce sommet extraordinaire. Le sommet exige de la junte au pouvoir un chronogramme qui permettra d’avoir un calendrier pour la tenue des élections présidentielle et législatives à la date du 22 février 2022.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles