01212022Headline:

Tchad: la liste des rebelles concernés par la loi d’amnistie se précise

Le gouvernement a annoncé en début de semaine qu’une loi d’amnistie sera votée pour permettre aux membres des mouvements politico-militaire de participer au dialogue national inclusif prévu pour la fin de l’année. Deux projets de lois devraient être soumis au Conseil national de transition, le parlement provisoire, à cet effet. En attendant leur officialisation, une première liste a fuité.

C’est un document de neuf pages intitulé « projet de loi portant amnistie générale pour les actes de terrorisme, de complicité, de recrutement et d’enrôlement de mineurs dans les groupes armés » qui a fuité samedi soir sur les réseaux sociaux.

Il comporte 254 noms parmi lesquels Timan et Tom Erdimi, les neveux de l’ancien président Idriss Deby Itno qui ont pris les armes contre lui depuis plus de 15 ans.

Une autre liste est attendue et devrait porter à près de 300 le nombre de membres des mouvements d’opposition politico-militaires condamnés par la justice tchadienne après les assauts contre le pouvoir de feu le maréchal Idriss Déby Itno.

Mais les deux listes ne règlent qu’une partie de la question des politico-militaires fait observer un analyste. Il y’en a qui ont pris les armes mais n’ont pas été condamnés. Pour eux, il faudra une dérogation spéciale explique la même source.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles