04182021Headline:

Togo: arrestation nocturne du journaliste Carlos Ketohou à Lomé

Le monde de la presse au Togo est préoccupé par l’arrestation du journaliste Carlos Ketohou, qui est le directeur du journal privée l’Indépendant Express. Le journaliste Ketohou a été arrêté dans la soirée du mardi 29 décembre à son domicile à Lomé.

Selon des regroupements, Ketohou a été interpellé par la Gendarmerie sur demande du Procureur général. Le journaliste devrait se présenter le mercredi 30 décembre au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC) pour être auditionné dans le cadre d’une enquête judiciaire.

Interrogations et réactions

Comme interrogations, des journalistes se demandent pourquoi leur confrère a été arrêté manu militari alors qu’il y a une convocation qui lui est adressée pour le mercredi 30 décembre 2020.

Du lot des réactions, relevons celle de la section togolaise de l’Union internationale de la Presse Francophone (UPF-Togo) qui a dénoncé le sort réservé à Ketohou à la veille de sa comparution devant le SCRIC.

Pour sa part, le parti d’opposition ANC dit exiger la libération immédiate de Ketohou, et condamne la volonté affichée par le pouvoir de museler la presse privée, les partis de l’opposition ainsi que les organisations de la société civile.

A l’international, le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) qui attend de savoir plus cette arrestation s’est demandé pourquoi est-ce le Togo recours à des tactiques fortes contre la presse.

Effet de hasard ou pas, l’arrestation du journaliste est intervenue après la publication d’un article de presse titré « Scoop de fin d’année : Femmes ministres interpellées pour vol de cuillères ».

Koici

Comments

comments

What Next?

Recent Articles