05262022Headline:

Un an de détention au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Cela fait un an jour pour jour qu’Olivier Dubois a été enlevé et qu’il est retenu en otage au Mali. Ce journaliste français était en reportage à Gao, dans le Nord, lorsqu’il a été kidnappé le 8 avril 2021. Le mois suivant, il apparaissait dans une vidéo dans laquelle il expliquait lui-même être aux mains du Jnim, le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans, dirigé par Iyad Ag Ghaly et lié à al-Qaïda au Maghreb islamique.

Depuis, la seule bonne nouvelle a été la diffusion d’une seconde vidéo, une seconde preuve de vie, le mois dernier. Dans cette vidéo, Olivier Dubois confirmait d’ailleurs qu’il entendait les messages que lui adressent chaque 8 du mois, depuis un an, ses proches, sur l’antenne de RFI.

La diffusion FM de RFI a été suspendue au Mali il y a trois semaines par les autorités de transition, après la diffusion de témoignages accusant l’armée malienne et ses supplétifs russes d’exactions, mais il est toujours possible de capter RFI au Mali en ondes courtes. Là où il se trouve, c’est d’ailleurs très vraisemblablement de cette manière qu’Olivier Dubois peut nous entendre. C’est ce que nous espérons, et c’est ce qu’espère aussi sa famille. Ecoutez leurs messages, ils s’adressent à Olivier Dubois.

Salut Olivier. Il y a des jours d’anniversaire qui ne font pas plaisir. Cependant, j’espère que tu te portes le mieux possible. Ton absence se prolonge mais je garde espoir, ton calvaire connaitra une fin heureuse. Reste confiant, ne te laisse pas aller. Toute la famille te fait de gros gros bisous.

Mon frère, pacifiste, bon vivant et père de famille, tu as passé des défis à relever sans baisser les bras. Tu as transformé ta vie quel qu’en soit les circonstances. Garde l’espoir, mais aussi l’amour et la paix. Garde dans ton cœur l’espérance de moments meilleurs. […] Mon souhait le plus cher, c’est de me réjouir avec toi de choses simples. Avec les sœurs de cœur, créer d’autres souvenirs….

Mon fils, je ne peux oublier que cela fait un an que tu es privé de tous tes droits. Le 13 mars dernier, tu es apparu dans une vidéo d’une minute et je dois dire que cela a été une bouffée d’air frais de te voir ais je ne peux oublier que tes conditions de vie sont difficiles. Peu importe qui nous sommes, il est urgent que notre gouvernement fasse le nécessaire pour toi. Canèle, Benjamin et moi sommes mobilisés pour que tu ne tombes pas dans l’oubli et te sortir de ce cauchemar. Je t’aime, mon fils.

365 jours, 8 760 heures soit 525 600 minutes. Depuis ton enlèvement, le silence a fait place au bruit. Il y a six mois, la notion de temporalité nous a fortement été enseignée, mais l’heure continue de tourner. Que font les maîtres du temps à quelques jours de leur présidentielle, alors que le 13 mars dernier, une deuxième preuve de vie de toi a été diffusée sur le web, à point nommé ? […] Sache qu’en ce 8 avril, soit un an après avoir été enlevé, plus de 80 000 personnes sont à tes côtés.

La famille d’Olivier Dubois a réalisé une vidéo de soutien pour continuer de mobiliser l’opinion, avec notamment plusieurs personnalités comme Samuel Etienne, IAM, Omar Sy, Yvan Attal, Florence Aubenas.

Par ailleurs, une marche de soutien à Olivier Dubois est organisée ce vendredi à Metz, dans l’est de la France. Une banderole à son effigie sera aussi déployée sur la mairie de Montpellier, dans le sud, c’est la vingtième ville à rejoindre la campagne initiée par Reporters sans frontières. Enfin dans une tribune publiée ce vendredi par le quotidien Libération, l’un des employeurs d’Olivier Dubois, les sociétés de journalistes de nombreux médias français demandent au futur président français de faire de la libération d’Olivier Dubois une priorité.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles