12092021Headline:

Affaire de la sextape: Karim Benzema à nouveau devant la justice ce jour

Accusé de complicité de tentative de chantage à la sextape sur Mathieu Valbuena, l’attaquant madrilène, Karim Benzema, sera jugé ce mercredi avec quatre autres personnes au tribunal correctionnel de Versailles.

C’est un rendez-vous qui tombe en mauvais moment pour Karim Benzema. En course pour le ballon d’or 2021 dont il est l’un des grands favoris et en déplacement à Chakhtar ce mardi en Ligue des champions, l’attaquant madrilène va également faire avec la justice française. Accusé de complicité de tentative de chantage à la sextape sur Mathieu Valbuena, l’international Tricolor sera jugé ce mercredi avec quatre autres personnes en lien avec l’affaire au tribunal correctionnel de Versailles.

Alors que l’audience va durer trois jours, il n’est pas certain que l’ancien Lyonnais assistera à son procès. De son côté, Mathieu Valbuena sera lui, bien présent, a confirmé son avocat Paul-Albert Iweins. « Karim travaille, il a du boulot. Il a match mardi en Ligue des champions, et un Clasico à préparer dimanche, entre parenthèses. Juste l’un des matchs les plus importants au monde…», a prévenu Karim Djaziri, le conseiller de Benzema, au micro de RMC.

La peine maximale encourue par Benzema dans cette affaire, poursuivi pour complicité de tentative de chantage, est de cinq ans d’emprisonnement et 70.000 euros d’amende.

Une affaire qui date de 2005
Avec 5 amis d’enfance dont Djibril Cissé, qui a bénéficié d’un non-lieu, Karim Benzema était accusé de chantage à la sextape, vis-à-vis de son ancien coéquipier en Equipe de France, Mathieu Valbuena. Ce dernier avait alors porté plainte contre son ancien partenaire chez les Bleus. Le numéro 9 de la Casa Blanca avait alors été mis en examen ainsi que ses complices.

Après avoir passé de juges en juges, le dossier a finalement atterri dans les mains de la juge d’instruction, Anne Duval, qui a opté pour son renvoi devant le tribunal correctionnel de Versailles. Karim Benzema va donc recevoir un procès comme l’avait demandé le parquet de Versailles.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles