08022021Headline:

Côte d’Ivoire: homosexualité dans le milieu du showbiz, le choriste Guy Armand se défend

Comme il fallait s’y attendre, la réponse du principal mis en cause n’aura pas tardé. De quoi s’agit-il ? Invité récent de l’émission radio “accusé levez-vous”, le chanteur “El Youky”, fils de la Diva Aïcha Koné a avancé avoir été courtisé par le célèbre Choriste Guy Armand M’bourou, lui attribuant par la même occasion une relation homosexuelle avec deux grosse têtes du couper-décaler, en l’occurrence Molare Inter et Serge Beynaud. Dans une réaction qui fait office de droit de réponse, le Choriste des célébrités a tenu à clarifier les choses. Une declaration relayée dans la nuit du samedi 30 janvier.

Toutefois, avant d’entrer dans le vif du sujet, relisons mot pour mot les propos de l’homme aux mille pouvoirs lors de l’émission radio. Aux dires de l’auteur du single “Je m’en fous”, «Il [Guy Armand M’bourou] m’a dragué. Il m’a dit El Youky, je suis amoureux de toi», et d’ajouter, «Je lui ai répondu que je ne suis pas intéressé par ce genre de relation et que je connaissais plusieurs homosexuels avec qui je pouvais le mettre en contact s’il le souhaitait».

Toujours selon le Président autoproclamé du couper-décaler et homme d’affaire, «Il m’a rétorqué que c’est moi qu’il voulait. Pour me convaincre, il m’a même fait savoir que pour évoluer dans la musique il fallait passer par là [être homosexuel], ajoutant qu’il l’a même fait avec Serge Beynaud et Molare»

Vrai ou Faux, de son côté, dans sa part de vérité, monsieur M’bourou a mis cette sortie de El Youki, Yaya Touré de son vrai nom, sous le coup de la recherche du Buzz.

Guy Armand répond à El Youky…

«Chers tous, j’avais pris la ferme résolution de ne plus répondre à tous propos qui ne contribuent point à ma construction et au développement de ma carrière artistique, et continuer de faire confiance à la loi Ivoirienne, mais je pense que cette histoire commence à prendre des proportions que je ne saurai tolérer. Il est inadmissible qu’on puisse me prêter des propos que je n’ai jamais tenu. Pour commencer le grand frère Molare est un Monsieur pour qui j’ai énormément de respect, non seulement pour ce qu’il fait pour la culture et aussi pour son statut de pionnier de cette musique urbaine qui est le coupé décalé avec qui les rapports ne sont limités qu’aux civilités à chaque fois que nous avons l’occasion de nous rencontrer sur des scènes. Également Monsieur Serge Beynaud Artiste que j’accompagne en tant que choriste depuis maintenant 6 ans avec qui j’entretiens des rapports strictement professionnels. Il est hors de question que pour une quelconque recherche de buzz d’un individu, il puisse se permettre de salir l’honorabilité et la réputation de ces deux icônes de la musique ivoirienne en plus de la mienne. Par conséquent, je tiens à démentir formellement toutes les allégations du sieur invité ce matin sur les ondes d’une radio de la place ce matin et les qualifient de diffamatoire et sans fondements. Plus de 10 ans à accompagner des artistes dans le strict respect et le professionnalisme qui m’a toujours caractérisé, je ne permettrai pas à un individu mal intentionné sorti de nulle part de venir nuire à tous ces efforts, juste parce qu’il a envie de se faire voir. J’ai encore foi que cette plainte portée depuis juin 2019 puisse porter ces fruits pour que tout ceci prenne fin définitivement», c’est-il longuement expliqué et défendu.

De révélation en révélation, cette affaire qui fait déjà du bruit dans le milieu du couper-décaler et sur la toile, réserve certainement d’autres grandes surprises. Restez branchés !

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles