04192021Headline:

Douk Saga. 1974 – 2006 : Douk Saga ou l’histoire interdite du coupé-décalé, un destin fracassé

Douk Saga, de son vrai nom Stéphane Hamidou Doukouré, né le 22 mai 1974 à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire et mort le 12 octobre 2006 à Ouagadougou au Burkina Faso, est un chanteur et acteur ivoirien. Surnommé « Président », il a eu sur la culture musicale africaine une influence considérable.

Ci-dessous le rétro d’un entretien inédit avec la star avant son décès.

Résultat de plusieurs années d’enquête sur le phénomène coupé-décalé et ses créateurs, le livre du journaliste Usher Aliman : Douk Saga ou l’histoire interdite du coupé-décalé, un destin fracassé retrace l’histoire de ce rythme et de ses inventeurs qui a bouleversé le paysage musical ivoirien voire africain.

Publiée en 2013, cette œuvre met en lumière la vie des membres de la Jet-set, ce groupe de jeunes ivoiriens bon viveurs, adeptes du luxe, et de leur tête de file Douk Saga ou « Le Président » décédé le 12 octobre 2006 à Ouagadougou au Burkina Faso. La Jet-set et Douk Saga se disent les inventeurs du coupé-décalé, à Paris, au début des années 2000. Douk Saga à l’état civil Stéphane Hamidou Doukouré, est né le 22 mai 1974 à Yamoussoukro (Côté d’ivoire). Il était chanteur, danseur, compositeur, producteur, acteur et chorégraphe. Sa popularité immense était néanmoins très controversée.

Sa riche et courte carrière a été entachée par toutes sortes de rumeurs. La plus répandue avançait que l’argent qu’il distribuait dans ses séances de « travaillement » avait été gagné de façon illégale. Le « travaillement » consiste à jeter des coupures de billets de banque sur une personne ou un artiste pour l’encourager. Officiellement, Douk Saga est décédé d’une pathologie pulmonaire chronique, mais là encore, neuf ans après sa disparition, les rumeurs les plus folles courent toujours.

Le groupe musical, la Jet-set, était composé de Douk Saga et d’autres artistes comme Boro Sanguy, Lino Versace, Solo Béton, Bedel Patassé, Kuyo Junior et Le Molare. Avec son internationalisation, le groupe a vu l’arrivée de Jean-Jacques Kouamé (JJK), Papa Ministre, Chacoolé Bachelor, Serge Defalet, Jojo Gabbana, Abou Nidal, Saga Junior et Jean Jacques Domoraud.

Ils avaient la particularité de porter des vêtements très chers et griffés, mais aussi de se valoriser ou valoriser les autres avec le « travaillement ». Avec son groupe, Douk Saga laisse le souvenir d’une brève et fulgurante carrière, marquée par la promotion d’un modèle hédoniste et désinvolte. Il laisse à la postérité trois albums : Sagacité, Héros National et Ballon d’or. Ses funérailles furent dignes d’un vrai président.

Le journaliste Usher Aliman à travers cette biographie digne d’intérêt, lève le voile sur les mystères qui entouraient la vie des créateurs du coupé-décalé. Usher Aliman est titulaire d’une Maîtrise des sciences et Techniques de la communication et d’un DUEL en Lettres Modernes. Il travaille actuellement au magazine Top visages. Il est par ailleurs, le secrétaire Général de la rédaction de Top Visages.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles