09222021Headline:

Côte d’Ivoire / Loi de ratification de la monnaie éco: le député Assalé Tiemoko vote “contre”

Le mardi 27 juillet, les députés se sont retrouvés à l’assemblée nationale pour adopter 9 projets de loi dont l’un autorisant le Président de la République à ratifier l’Accord de coopération entre les Gouvernements des Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine et le Gouvernement de la République Française, dans le cadre de la mise en oeuvre de la monnaie unique dans la région Ouest-Africaine (ECO), signé le 21 decembre 2019, à Abidjan.
C’est à 15h30 que le rapport sur le projet de loi relatif à la monnaie unique (ECO), a été présenté par le bureau de la Commission des Affaires Économiques et Financières.
A cette heure, sur 237 députés présents à l’ouverture de la séance plénière, 75 avaient déjà quitté la salle. Il ne restait plus que 162 députés dans la salle.
À la suite du rapport de ladite commission, les groupes parlementaires PDCI et EDS ont appelé les députés à s’abstenir de voter le texte motifs pris de ce que le texte ne prend pas suffisamment en compte des questions essentielles comme la souveraineté de la Côte d’Ivoire, l’absence de discussions inclusives sur la nouvelle monnaie dans la zone CEDEAO et la non prise en compte des aspirations des populations et notamment des jeunes.
Le groupe parlementaire UDPCI a appelé lui, à voter “contre”, sur les mêmes motifs et des motifs de délai.
Le groupe parlementaire RHDP a appelé à voter le texte en l’état au motif que toutes les préoccupations des députés ont été prises en compte et que la Côte d’Ivoire, locomotive de la zone UEMOA doit jouer un rôle de leader dans le processus de création de la nouvelle monnaie.
Soumis au vote après quelques corrections de forme, le texte a été adopté à la majorité des députés présents dans la salle, soit:
102 voix “Pour”.
12 voix “Contre”.
48 voix “Abstention”.
Le Député indépendant Assalé Tiémoko a voté “Contre”.
A la fin de la séance, la Direction de la Communication du parlement, a interrogé le député Assalé Tiémoko sur ce texte: “Dans la forme, la monnaie unique devant être créée à l’horizon 2027, le gouvernement aurait dû prendre le temps pour ouvrir le débat afin que de façon très large, les Ivoiriens soient informés sur les implications de cette nouvelle monnaie avant de soumettre le projet de loi à adoption. Je pense qu’on devrait prendre le temps de bien faire les choses. Dans le fond, le rôle de la France dans la création de cette nouvelle monnaie me semble très floue dans le projet de loi. A mon avis un débat profond devrait être fait sur la question. Cela n’ayant pas été fait, j’ai décidé de voter contre le texte en l’état. Mais la majorité a décidé et le texte a été adopté, c’est la démocratie. Il s’agit d’une autorisation de ratification donnée au chef de l’État. Je salue l’esprit qui a prévalu pendant cette séance”. A-t-il expliqué.
Source: Secrétariat du député Assalé Tiemoko

Comments

comments

What Next?

Recent Articles