05122021Headline:

3ème mandat/ Wassa Coulibaly déléguée de GPS fait des révélations

Le nouveau président des Etats-Unis condamne les 3émes mandats que se donnent des présidents africains. C’est une révélation de Wassa Coulibaly, déléguée de Générations et peuples solidaires (GPS Royaume-Uni et Irlande du Nord), vice-présidente nationale et coordonnatrice du Rassemblement des Générations et peuples solidaires (R-GPS Royaume-Uni). “Avant les élections aux Etats-Unis, souvenez-vous que dans une interview, Joe Biden avait interpellé les dirigeants africains qui voulaient faire des troisièmes mandats. Et il a cité les cas de la Guinée et de la Côte d’Ivoire. Cela signifie que la Côte d’Ivoire est dans le viseur. Toutes les décisions de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples seront ramenées sur la table de l’ONU aux USA”, declare-t-elle dans une interview accordée ce samedi 30 janvier à Afriksoir.net. Elle démontre qu’Alassane Ouattara sait que l’opinion internationale le considère aujourd’hui comme un homme qui piétine la démocratie et viole la constitution de son pays. Aussi estime-t-elle que le Chef de l’État ivoirien a la pression. Raison pour laquelle Wassa Coulibaly affirme ne pas douter du retour triophant du président de GPS. “Je puis vous donner une assurance, le jour où le Président Soro met les pieds en Côte d’Ivoire, il devient le président de la République.

C’est une prophétie. Il est tant combattu par le pouvoir parce que celui-ci sait qu’il est le prochain Président de la Côte d’Ivoire”, annonce la coordonnatrice de GPS Royaume-Uni. “C’est le même cheminement qu’a connu Alassane Ouattara lui-même. Sachant qu’il était populaire, ses adversaires ont tout mis en œuvre pour qu’il ne soit pas candidat. Mais l’année où il l’a été, il est devenu Président. Le pouvoir traque les membres de GPS parce qu’il voit notre force de frappe, notre capacité de mobilisation”, rappelle-t-elle.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles