06252022Headline:

À Marioupol, un bateau étranger a pu quitter le port à vide sous escorte russe

image d’illustration

C’est le premier bateau étranger à quitter Marioupol depuis que la ville est tombée aux mains des Russes, il y a environ un mois. Un cargo turc a pu sortir à vide de l’emblématique port ukrainien ce mercredi 22 juin, d’après le ministère turc de la Défense. Une annonce qui intervient après des discussions entre Moscou et Ankara au sujet des millions de tonnes de céréales bloquées en Ukraine.

Un long bateau noir et rouge turc sous pavillon maltais, escorté par les forces russes depuis le port de Marioupol. L’image laisse espérer une reprise du trafic maritime dans les ports ukrainiens, où sont toujours bloquées plus de 20 millions de tonnes de céréales.

Le ministère turc de la Défense se félicite de la nouvelle et confirme qu’un tout premier bateau étranger a pu sortir de Marioupol depuis la chute de la ville aux mains des Russes, il y a près d’un mois. Pour la Turquie, ce serait grâce aux discussions menées par Ankara avec Moscou.

Pourtant, ce bateau est vide et le résultat des négociations semble bien maigre. Les Turcs, qui tentent de se poser en médiateurs entre Moscou et Kiev, annoncent aussi qu’une rencontre aura lieu dans les prochaines semaines entre Ankara, la Russie et l’Ukraine, sous l’égide de l’ONU.

Mais aucune date n’a été fixée pour l’instant. Un éventuel accord permettrait de faire baisser le prix des céréales, et d’atténuer la crise alimentaire mondiale liée à la guerre en Ukraine. La Russie rejette sur l’Ukraine et sur les pays occidentaux la responsabilité du blocage des céréales dans les ports ukrainiens.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles