05192022Headline:

Discours du 9-Mai: Vladimir Poutine pointe la «menace inacceptable» venue d’Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine a proclamé, lundi 9 mai 2022, que son armée combattait en Ukraine pour défendre « la patrie », face à la « menace inacceptable » que représente son voisin soutenu par l’Occident. Il a ensuite souligné que tout devait être fait pour éviter que « l’horreur d’une nouvelle guerre globale ne se répète », dans un bref discours suivi de la traditionnelle parade militaire du 9-Mai sur la place Rouge qui marque la victoire soviétique sur les nazis en 1945.

Dans son court discours, après avoir salué les vétérans médaillés sur la tribune et quelques phrases d’hommage, Vladimir Poutine est entré directement dans le vif du sujet : « Je m’adresse à nos forces armées : vous vous battez pour la patrie, pour son avenir ». Un discours tenu seul, sans invités étrangers, comptant même l’absence du président biélorusse Alexandre Loukachenko. Durant ce discours, le mot « Donbass » a ainsi été prononcé six fois en l’espace de dix minutes et le mot « Otan » trois fois, c’est une première. « Combattre pour le Donbass, c’est combattre pour la sécurité de la Russie », a dit le président russe.

Revenant sur sa décision de lancer ses forces en Ukraine le 24 février, Vladimir Poutine a répété que les autorités ukrainiennes préparaient une attaque contre des séparatistes pro-russes dans l’est du pays, qu’ils voulaient se doter de la bombe atomique et qu’ils étaient soutenus par l’Otan, menace existentielle pour la Russie.

« Une menace absolument inacceptable se constituait, directement à nos frontières », a-t-il affirmé, accusant encore une fois son voisin de néonazisme et qualifiant son offensive de « riposte préventive » et de « seule bonne décision ».

La Russie a repoussé préventivement l’agression. C’était une décision forcée, opportune et juste. La décision d’un pays souverain, fort et indépendant.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles