05272022Headline:

France-Algérie: Éric Zemmour tacle le président Abdelmadjid Tebboune

Reçu sur la chaîne de télévision BM TV, le candidat d’extrême droite aux présidentielles françaises de 2022 Éric Zemmour a jeté une pierre dans le jardin du président algérien, Abdelmadjid Tebbourne. Le journaliste présenté comme un rival de Macron aux prochaines élections, a déclaré qu’il interdirait au président algérien d’entrer sur le sol Français s’il est élu.

Le polémiste Éric Zemmour vient de jeter un nouveau pavé dans la marre. Connu pour ses positions critiques islamophobe et raciste contre les musulmans et l’ensemble des africains, Éric Zemmour, qui a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle en France, s’en est pris à la première autorité algérienne.

« Si je suis élu président, le président algérien Tebboune sera interdit d’entrer sur le sol français », a déclaré Éric Zemmour Sur BM TV. Une déclaration qui suscite d’ores et déjà des débats en France et risque de remuer le clou dans la plaie, en ce qui concerne les relations diplomatiques déjà tendues entre Paris et Alger. D’après plusieurs sources, l’interdiction de survole de l’espace aérien algérien des avions militaires français de Barkhane fait mal aux candidats Éric Zemmour qui n’accepte pas l’humiliation de la France par l’Algérie.

A noter que le candidat Éric Zemmour est condamné à plusieurs reprises par la justice française pour les mêmes propos. Lundi, il a été condamné à 10 000 euros d’amende pour provocation à la haine raciale pour avoir qualifié sur CNews, les migrants mineurs isolés de « voleurs », d’« assassins », de « violeurs ». Cependant, il dénonce « une condamnation idéologique et stupide » et entend faire appel.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles