05232022Headline:

Guerre en Ukraine: déjà plus de 2 millions de « réfugiés VIP » européens

La guerre en Ukraine révèle de plus en plus l’inégalité dans le traitement réservé par les européens aux populations qui fuient les guerres. Avec les ukrainiens, c’est un « tapis rouge » qui a été dressé devant ces « réfugiés VIP » européens qui sont traités selon les règles des droits et de la protection des réfugiés.

C’est une politique d’asile basée sur une « préférence européenne ». Fuyant les bombardements russes en Ukraine, près de 2 millions de personnes ont quitté leurs terres en Ukraine, selon les derniers décomptes de l’ONU. Mais, à l’opposé des autres exilés afghans, syriens et africains, ces « réfugiés VIP » européens bénéficient de la générosité unanime de leurs congénères qui voient peuvent désormais accueillir des « humains » chez eux.

Comme l’a écrit le médias français « Le Monde », « Avec les réfugiés ukrainiens, les Européens retrouvent le sens de l’accueil ». Ainsi, selon le média, « l’Union européenne (UE) a décidé d’appliquer pour la première fois une directive de 2001 accordant une « protection temporaire » aux personnes fuyant la guerre en Ukraine. Une politique qui contraste avec les réticences exprimées lors des guerres de Syrie et d’Afghanistan. »

Vaste élan de solidarité en faveur des ukrainiens
Selon Shabia Mantoo, une porte-parole du HCR en Ukraine, cette guerre causera « la plus grande crise de réfugiés du siècle en Europe ». Mais, les exilés Ukrainiens n’auront pas de soucis à se faire. Shabia Mantoo a indiqué que tous les pays voisins avaient jusqu’à présent gardé leurs frontières ouvertes à leurs congénères européens. Les pays limitrophes de l’Ukraine sont la Biélorussie, la Pologne, la Slovénie, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie.

« Des centaines de milliers de réfugiés ukrainiens fuient le pays. Ils sont et seront accueillis au sein de notre Union. La France prendra sa part. À nos villes, à nos villages, à nos associations qui se mobilisent » a déclaré, 02 mars, le président Français Emmanuel Macron. « Si des Ukrainiens ont des attaches avec la France, nous leur donnerons des visas » a écrit Éric Zemmour qui est en faveur d’un accueil contrôlé des réfugiés ukrainiens, mais pas des africains, afghans, syriens et autres exilés.

En dehors de l’Union européenne, le Royaume-Uni qui a assoupli les conditions d’octroi des visas. Le secrétaire d’Etat britannique à l’immigration Kevin Foster avait soulevé l’indignation en soulignant dans un tweet, depuis supprimé, que les Ukrainiens pourraient être accueillis en tant que travailleurs saisonniers. On peut aisément voir dans ce traitement « VIP » réservé aux réfugiés ukrainiens le sentiment de ressemblance, de proximité ethno-culturelle, opposé aux autres réfugiés.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles