05252022Headline:

Guerre en Ukraine: les géants du numérique tentent d’isoler la Russie

Les sanctions continuent de pleuvoir sur Moscou depuis le déclenchement de son offensive militaire contre l’Ukraine. Après plusieurs sanctions sportives, diplomatiques et culturelles, des géants du numériques en majorité américaine, tentent d’isoler la Russie du reste du monde.

Les entreprises américaines des nouvelles technologies ont pris, dans la nuit, une nouvelle série de sanctions ou de limitations visant la Russie et la Biélorussie. Airbnb a « suspendu toutes ses opérations en Russie et Biélorussie », a annoncé son PDG. Intel annonce dans un communiqué « condamner l’invasion de l’Ukraine par la Russie » et avoir « suspendu toutes les livraisons à la Russie et à la Biélorussie ». Google a coupé les ventes de publicité en Russie, quelques jours après des décisions similaires de Snapchat.

Après Facebook et Instagram, Twitter a décidé mercredi, d’imposer une restriction formelle à deux médias russes. Le réseau social a bloqué les comptes des médias russes RT et Sputnik dans l’Union européenne, conséquence d’une interdiction décidée par les États membres et entrée en vigueur mercredi.

Le régulateur des médias et d’Internet russe a, de son côté, annoncé avoir « limité » l’accès à plusieurs médias occidentaux, dont la BBC, la Deutsche Welle, le média letton russophone Meduza et la radio en langue russe Radio Liberty, financée par le département d’Etat américain. La BBC a réactivé cette semaine, durant quatre heures tous les jours, une diffusion en ondes courtes sur le territoire ukrainien.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles