05282022Headline:

Guerre en Ukraine: Volodymyr Zelesnky accuse Moscou d’avoir attaqué le couloir humanitaire menant vers Marioupol

Le président ukrainien, Volodymyr Zelesnky, a dénoncé ce vendredi, une offensive manifeste russe contre un couloir humanitaire. Cette offensive empêche, selon le président ukrainien, le ravitaillement et surtout l’évacuation des civils.

L’armée russe a attaqué le couloir humanitaire de Marioupol, ville portuaire du sud de l’Ukraine assiégée par Moscou, empêchant le ravitaillement et surtout l’évacuation des civils. Volodymyr Zelensky dénonce cette offensive russe, « les troupes russes n’ont pas cessé le feu. […] Les occupants ont lancé une attaque de char exactement là où devait passer ce couloir », a-t-il assuré.

Trois frappes aériennes russes ont été lancées dans la matinée de ce vendredi 11 mars sur la ville de Dnipro, à l’est de Kiev. Uniquement des cibles civiles ont été touchées dont un jardin d’enfant, un immeuble résidentiel et une entreprise, selon l’Internaute. Un mort a été signalé, pour l’heure, par le service d’urgence de l’Ukraine, détaille la source.

549 personnes tuées
Plus de 2,5 millions de personnes ont quitté l’Ukraine depuis le début de la guerre a déclaré, Filippo Grandi, responsable des réfugiés de l’ONU. Deux autres millions de personnes auraient été évacuées vers des villes ukrainiennes épargnées par les combats.

Le bureau ukrainien des Droits de l’homme, organe appartenant à l’ONU dresse un bilan de « 549 personnes tuées, dont 41 enfants [et] 957 blessées, dont 52 enfants » entre le 24 février et le 9 mars. Mais selon l’organisation, les chiffres sont « considérablement plus élevés ».

Selon l’Ukraine, plus de 12 000 soldats russes auraient été tués depuis le début de la guerre. Un bilan qui pourrait toutefois s’avérer extrêmement gonflé. La Russie n’a, pour sa part, pas donné de nouveau bilan. Le dernier, daté du mercredi 2 mars, annonçait la mort de 498 soldats et de 1 597 blessés.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles