05242022Headline:

Guerre en Ukraine: Zelensky s’adresse à Modi pour obtenir le soutien de l’Inde devant l’ONU

Du côté de l’Inde, la diplomatie reste très prudente. Ce samedi, New Delhi a refusé de déplorer l’agression russe en Ukraine devant le Conseil de sécurité des Nations unies. Un attentisme qui s’explique par la relation forte entre l’Inde et la Russie ainsi que les États-Unis.

Par téléphone et sur Twitter, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est adressé directement à Narendra Modi ce samedi. Il espérait convaincre le Premier ministre indien de soutenir l’Ukraine face à la Russie devant les Nations unies.

Peine perdue pour l’instant. Dans un communiqué faisant suite à leur conversation, Narendra Modi fait état de sa « profonde angoisse » face à la perte de vies humaines et appelle à « l’arrêt immédiat de la violence », sans condamner directement la Russie.

« L’Inde a besoin des États-Unis et de la Russie »
La figure du parti du Congrès, Shashi Tharoor, a déploré le silence de l’Inde sur l’Ukraine. Pour Nandan Unnikrishnan, spécialiste des relations entre l’Inde et l’espace post-soviétique, cet attentisme n’est pas surprenant: « L’Inde a besoin des États-Unis et de la Russie pour faire face aux défis qu’elle rencontre le long de sa frontière himalayenne et dans l’Indo-Pacifique. New Delhi ne veut pas se retrouver en situation de choisir entre les deux puissances. L’Inde a déclaré publiquement que cette guerre était regrettable. Mais qu’elle condamne la Russie comme l’agresseur semble peu probable à ce stade. »

Lors de leur conversation, Volodymyr Zelensky et Narendra Modi ont aussi discuté du rapatriement des milliers d’étudiants indiens coincés en Ukraine. Sur ce dossier, c’est pour l’instant New Delhi qui a besoin de Kiev.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles