05232022Headline:

L’OTAN: « La Russie paiera un prix économique et politique très lourd »

Réunie sur la situation ukrainienne ce jeudi, l’OTAN a exhorté la Russie dans les termes les plus forts, à renoncer à la voie de la violence et de l’agression qu’elle a choisie.

Dans une déclaration émaillée de condamnations, l’OTAN a durci le ton contre la Russie qui a lancé une offensive militaire en Ukraine. « Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’horrible attaque de la Russie contre l’Ukraine, qui est totalement injustifiée et non provoquée », tels sont les premiers mots de la déclaration de l’OTAN qui condamne aussi « la Biélorussie pour avoir permis cette attaque ».

Pour l’OTAN, cette nouvelle attaque est une grave violation du droit international, y compris de la Charte des Nations unies, et est totalement contraire aux engagements pris par la Russie dans l’Acte final d’Helsinki, la Charte de Paris, le Mémorandum de Budapest et l’Acte fondateur OTAN-Russie. « Elle constitue un acte d’agression contre un pays pacifique indépendant« .

« La Russie appelée à cesser son opération militaire »
Réitérant son soutien au peuple ukrainien et promettant toujours maintenir son « plein appui à l’intégrité territoriale et à la souveraineté de l’Ukraine à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues, y compris ses eaux territoriales », l’OTAN a appelé la Russie à « cesser immédiatement son action militaire et à retirer toutes ses forces à l’intérieur et autour de l’Ukraine, à respecter pleinement le droit international humanitaire et à permettre un accès et une assistance humanitaires sûrs et sans entrave à toutes les personnes dans le besoin ».

« Nous exhortons la Russie dans les termes les plus forts à renoncer à la voie de la violence et de l’agression qu’elle a choisie. Les dirigeants russes doivent assumer l’entière responsabilité des conséquences de leurs actes. La Russie paiera un prix économique et politique très lourd. L’OTAN continuera d’assurer une coordination étroite avec les parties prenantes concernées et d’autres organisations internationales, dont l’UE », indique le communiqué de l’OTAN.

« C’est la Russie, et la Russie seule, qui a choisi l’escalade »
L’OTAN rappelle avoir mené maintes démarches diplomatiques pour que la situation en Ukraine ne tourne au désastre. Mais la Russie n’a, par contre, jamais adopté une telle posture en retour. « Tout au long de cette crise, l’OTAN, les Alliés et nos partenaires n’ont ménagé aucun effort pour poursuivre la diplomatie et le dialogue avec la Russie, y compris au plus haut niveau, et ont fait de nombreuses propositions de fond pour renforcer la sécurité de toutes les nations de la région euro-atlantique« , souligne le communiqué.

« Nous avons invité à plusieurs reprises la Russie à des pourparlers au sein du Conseil OTAN-Russie. La Russie n’a toujours pas rendu la pareille. C’est la Russie, et la Russie seule, qui a choisi l’escalade »

OTAN
Les actions de la Russie constituent une grave menace pour la sécurité euro-atlantique et auront des conséquences géostratégiques, averti l’OTAN qui assure qu’elle continuera de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la défense de tous les Alliés. « Nous déployons des forces terrestres et aériennes défensives supplémentaires dans la partie orientale de l’Alliance, ainsi que des moyens maritimes supplémentaires. Nous avons accru l’état de préparation de nos forces pour répondre à toutes les éventualités ».

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles