05242022Headline:

Situation en Ukraine: Joe Biden craint une troisième guerre mondiale

Le président américain, Joe Biden, a alerté ce vendredi, sur le risque de provoquer une troisième guerre mondiale si l’OTAN et la Russie entre en confrontation en Ukraine.

Après l’échec des pourparlers pour négocier un cessez-le-feu, des chars russes sont arrivés jeudi, à la lisière nord-est de Kiev. L’étau se resserre encore plus contre Kiev dont le président a réitéré ce vendredi, son appel pour une profonde implication de l’Union Européenne dans la guerre en Ukraine. Volodymyr Zelensky qui déplore son abandon par les occidentaux, n’a cessé d’inviter l’OTAN à faire payer à la Russie, une lourde peine.

Cependant, sa demande reste partiellement satisfaite. En effet, les occidentaux ne compte pas se laisser aller à un affrontement direct avec la Russie. Après de nombreuses sanctions, ils préfèrent garder la posture diplomatique dans l’espoir de trouver un cessez-le-feu pour enfin aboutir à une résolution pacifique, mais surtout pas donner lieu, à un élargissement de la guerre, qui pourrait coûter plus chère à l’humanité.

Ce vendredi, le président des Etats-Unis Joe Biden s’est engagé à «éviter» une «confrontation directe entre l’Otan et la Russie», car elle provoquerait «la Troisième Guerre mondiale». « Nous n’allons pas faire une guerre contre la Russie en Ukraine », a martelé le dirigeant américain depuis la Maison Blanche, ajoutant que les Etats-Unis et leurs alliés avaient décidé d’exclure la Russie du régime normal de réciprocité régissant le commerce mondial, ce qui ouvre la voie à l’imposition de tarifs douaniers punitifs en réponse à l’invasion de l’Ukraine.

La tension reste électrique entre Kiev et Moscou. La Russie accuse Kiev de fabriquer des armes chimiques, et le conseil de sécurité de l’ONU doit se réunir ce vendredi à la demande de la Russie. Volodymyr Zelensky a démenti et accusé la Russie de préparer le terrain à « dé-chimisation » de l’Ukraine.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles