03052021Headline:

Thaïlande: elle se prend 43 ans de prison pour avoir indexé la famille royale

L’accusée, une ancienne fonctionnaire, a partagé sur les réseaux sociaux, des clips audio jugés critiques à l’égard de la monarchie thaïlandaise. Interpellée, elle a été fixée sur son sort ce mardi 19 janvier 2021. Elle a été condamnée pour 29 chefs d’accusations. La peine prononcée par un tribunal pénal de Bangkok, était de plus de 43 ans de prison.

En effet, l’ancienne fonctionnaire, que le tribunal n’a identifiée que comme Anchan P, a été condamnée à 87 ans, mais sa peine de prison a été réduite de moitié parce qu’elle a accepté de plaider coupable. «Le verdict du tribunal d’aujourd’hui est choquant et envoie un signal effrayant que, non seulement les critiques de la monarchie ne seront pas tolérées, mais qu’elles seront également sévèrement punies», a déclaré Sunai Phasuk, chercheur principal sur la Thaïlande pour Human Rights Watch.

Avant la condamnation d’Anchan, la peine la plus sévère remontait à 2017, lorsqu’un homme avait été condamné à 35 ans pour une série de publications et de commentaires sur Facebook. L’utilisation de la loi sur le crime de lèse-majesté, appelée « 112 » pour sa section du code pénal, reste controversée et son abolition est l’une des principales revendications du mouvement actuel mené par la jeunesse.

beninweb.tv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles