05112021Headline:

USA: Joe Biden prolonge le décret de départ forcé différé des libériens vivant sur son territoire

Le nouveau Président des États-Unis d’Amérique (USA), Joe Biden, a promulgué un décret garantissant la protection de milliers de libériens dont le statut a expiré en vertu du projet de loi sur la défense de l’ancien Président Donald Trump, signé en décembre 2019.

Le décret prolonge le Départ forcé différé (DED) des libériens aux États-Unis jusqu’au 30 juin 2022. La décision est perçue comme un soulagement pour des milliers de libériens dont le statut juridique a expiré en décembre 2020 en vertu de la loi.

Le décret promulgué fait partie de plusieurs décrets signés par le nouveau Président américain le premier jour de son mandat, quelques heures après son investiture. L’extension du décret couvre l’autorisation de travail pour les libériens aux USA en vertu de la Loi libérienne sur l’équité en matière d’immigration des réfugiés (LRIF). Le précédent délai du DED pour les Libériens a expiré le 10 janvier 2021.

Sous les administrations républicaine et démocrate, des libériens ont bénéficié d’un répit temporaire sous la forme de Programmes humanitaires du Départ forcé différé et le Statut de protection temporaire (TPS) émis à la discrétion du Président américain.

En décembre 2019, Trump avait menacé de mettre fin au programme, suscitant des appels à une solution permanente pour les immigrants libériens.

Réaction de Weah

En réaction le 22 janvier dernier à Monrovia, le Président du Libéria, George Weah, a félicité son homologue Biden et le peuple américain pour avoir prolongé le Départ forcé différé des libériens aux USA.

Weah a prié le nouvel ambassadeur américain, Michael A. McCarthy, qui lui a présenté ses lettres de créances de transmettre ses remerciements à Biden. Il a demandé à ses compatriotes bénéficiant du geste inestimable du Président Biden à en profiter pour régulariser leurs statuts.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles