01192022Headline:

Affaire “Ahoco”: des internautes ne veulent plus du “Ahoco” de Safarel Obiang

Exaspéré par le titre à succès du dernier concept de Safarel Obiang intitulé “Ahoco”, jugé pervers, des internautes ont lancé une pétition pour demander une censure.

Le tout dernier concept du Safking Safarel Obiang intitulé Ahoco, continue de faire des vagues. Sévèrement critiqué pour le caractère sexuel de sa chanson qui ”prone la masturbation”, l’artiste couper décaler avait affirmé publiquement que son concept Ahoco visait à promouvoir l’instrument de musique en pays baoulé, mis en valeur par la chanteuse Antoinette Konan.

Il s’était, par ailleurs, désengagé de l’impact négatif que pourrait avoir sa chanson sur le comportement des jeunes. Il a également démandé à ses détracteurs d’éduquer eux mêmes leurs enfants, avant de poursuivre la promotion de son single dans les différents lieux de loisirs de la ville d’Abidjan.

Les vidéos des prestations de Safarel et de ses danseurs sont regulièrement diffusées sur sa page facebook. Et au vu de ces vidéos, l’on peut dire que certains de ses danseurs imitent bien des parties de masturbartion.

Face à cette situation, un internaute a décidé de lancer une pétition qui sera remise au procureur de la République et au ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant afin que soit censurée la chanson du Coup du poing de Jésus (autre pseudonyme de Safarel Obiang).

“Suite à la parution du titre Ahoco de l’artiste Safarel Obiang, Ahoco, qui prône la masturbation, on a pu voir un enfant d’à peine 12 ans se dénuder et simuler un acte de masturbation devant une foule en délire.

Cela constitue une atteinte à la pudeur, une incitation à la dépravation des mœurs et toutes les conséquences désastreuses qui en découlent. Je demande à toutes et à tous de signer cette pétition. C’est un devoir citoyen pour ne pas que nos enfants soient otages d’une société de perversion, et de déchéance total.

Nous devons protéger nos enfants. Nous interpellons le procureur de la République face à cette situation qui constitue un trouble à l’ordre public, une atteinte à la pudeur. Ensuite, le Ministère de l’Enfant pour assurer la protection de ces enfants vulnérables face à ce contexte socio-éducatif déplorable.

Signez massivement cette pétition afin que ce message soit entendu par les autorités compétentes. Merci”, a publié un internaute sur la plateforme mondiale pour le changement.

Zoom-Market.Net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles