11282021Headline:

Cameroun: il tue sa femme parce qu’elle subvenait toute seule aux besoins de la famille

Triste fin pour Mariama Ahamat. Réfugiée centrafricaine âgée de 21 ans, elle a été tuée par son époux, Michel, âgé de 25 ans. La raison de son assassinat est totalement incroyable. Son époux en avait marre de la voir subvenir toute seule, aux besoins de la famille.

C’est une histoire qui suscite encore maintes interrogations. Installé dans la région de l’Est du Cameroun, dans la périphérie de Manjou depuis quelques années, le couple de réfugiés centrafricain (Michel et Mariama) menait leur vie dans le calme avec leur unique enfant de 2 ans, jusqu’à ce qu’une mauvaise idée ne trotte dans la tête de l’époux. Selon le média 237online, conseillé par son ami Seidou Tidjani (23 ans), Michel a invité sa femme dans un village dénommé Mboutoutou (à 7 km Manjou).

C’est dans ce village que Michel s’est saisi du couteau et a tenté d’égorger Mariama Ahamat. Confronté à une résistance de la part de son épouse, il s’est alors saisit d’une barre à mine et a assené deux violents coups au niveau du cou à Mariama. La victime y a laissée la vie.

La raison de l’assassinat de Mariama est d’ordre financier. En effet, tous deux Centrafricains, Michel et sa compagne n’avaient pas les mêmes privilèges. « Seule la femme est en effet enregistrée comme réfugiée par le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR). Elle recevait donc mensuellement des kits alimentaires et financiers qui permettaient de subvenir aux besoins de son époux et de leur enfant« , explique la source. Cette situation n’arrangeait plus son partenaire, qui a donc décidé d’ôter la vie à son épouse, afin d’être le seul bénéficiaire de ses privilèges.

Des investigations menées par la police qui a été alertée par des rumeurs, ont permis de faire des recoupements des faits et de remonter jusqu’à Michel et son ami. Les deux ont été arrêtés et présentés au procureur le 21 octobre dernier.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles