01212022Headline:

Côte d’Ivoire: descente musclée de plusieurs gendarmes sur des sites d’orpailleurs clandestins

Descente musclée de plusieurs gendarmes sur des sites d’orpaillage dans des villages : Du matériel lourd, une importante quantité de drogue et un fusil saisis.

En effet, selon des sources sécuritaires, le Samedi 21 Septembre 2019, dès 14h, plusieurs gendarmes ont investi le gros village de Bengassou, dans le département de Bocanda. Simultanément, un autre groupe de gendarmes prenait position dans la forêt de la localité de Booré, proche de Dimbokro.

De Bengassou à Booré, les gendarmes ont fait d’importantes saisies et mis la main sur une quantité non négligeable de drogue. Il s’agit de 23 motos pompes neuves en carton, de 54 motos pompes déjà utilisées, de 41 rouleaux de flexibles, de 6 rouleaux et 4 morceaux de raccord de moto pompe, d’un rouleau de tuyau rouge, de 22 bidons d’huile de moteur de 20l, de 11 bidons de 5l d’huile de moteur, de 7 bidons de 11 L d’huile de moteur, de 4 sacs de K ressort , d’un demi sac de boulon, de 4 petits sacs et un gros sac de minéraire, de 39 lots de dent de broyeuse, de 39 douzaine de pelle, d’une plaque solaire, de 44 pioches, de 7 brûleurs a bombonne de gaz, d’un stabilisateur, d’un détecteur de métaux, de 8 tuyaux PVC 5cm de diamètre, de 2 rouleaux de caoutchouc, d’un sac zinc, d’une moto Sainya, de 4 sac manches de bois. À cela s’ajoutent un fusil artisanal, de 6,5 plaquettes de drogues, de 15 sachets de boulette, d’un sachet de drogue en vrac, de 117 Pouelles de concentration, de 14 bassines, de 2 sacs de tapis, de 5 moteurs et 01 broyeuse, d’une bobine et de 14 sacs de pièces détachées. Ce matériel lourd a été convoyé dans les locaux de l’escadron (2/5) de Dimbokro, pour nécessité d’enquête.

Ces actions de la gendarmerie ont été vivement saluées par les populations, surtout celles qui sont menacées par l’orpaillage clandestin. Il s’agit des populations de Wawerenou, une localité regroupant plusieurs campements rattachés au village de Soungassou (9 km de Dimbokro sur l’axe de Bongouanou). Selon une note administrative des autorités de Dimbokro, les populations de Wawerenou et la jeunesse de Soungassou s’opposent vigoureusement à l’arrivée d’orpailleurs clandestins dans leur zone, et seraient sur le pied de guerre.

Ovajab Media, LLC

Comments

comments

What Next?

Recent Articles