01192022Headline:

Côte d’ivoire: qui serait à l’origine des affrontements entre les forces spéciales et la police ?

La traque des Gnambros a créé un désaccord au sommet de l’État entre 2 ministères. Vagondo de la sécurité et Hamed bakayoko de la défense. La libération avortée en force des gnambros à la préfecture de police par les forces spéciales a été commandité par Hamed Bakayoko de la défense qui informe Vagondo que les Gnambros étant une force parallèle du RDR ont le droit d’être protégé pour les futures batailles. Vagondo qui n’entend pas ceci de cette oreille avoue être nommé par OUATTARA pour accomplir son devoir de la sécurité avec fermeté et ajoute qu’il est général et n’a le droit de recevoir les instructions d’un civil sauf OUATTARA qui est le chef suprême des armées . La gendarmerie approuve la décision du ministre de la sécurité parce que l’un des leurs a été assassiné par un Gnambro à yopougon lavage. Le RDR est divisé, chacun à son clan.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles