04182021Headline:

Côte d’Ivoire: Séguéla retour au calme, les jeunes demandent des excuses

L’annonce de la mort de l’ancien Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko avait été mal appréhendée par ses parents de Séguéla, au nord du pays. Le décès en Allemagne des suites d’un cancer du natif de Séguéla avait suscité une vague d’indignation dans la ville.

Plusieurs manifestations ont éclaté dans la ville et des infrastructures de la ville ont été prises pour cible.

Les manifestants, jeunes pour la plupart ont exprimé leur colère suite à la mort du Golden Boy, député de Séguéla.

Passé ces mouvements d’humeur, l’on pourra dire que ces jeunes sont revenus à de meilleurs sentiments

.Dans la journée d’hier, à genoux, les jeunes ont demandé pardon au président de la République SEM Alassane Ouattara pour leur manquement, comme constaté par KOACI.

Les leaders de jeunesse de Séguéla qui pilotaient cette journée de pardon au Président Alassane Ouattara, suite aux actes maladroits de certains d’entre eux à l’annonce du décès du Premier ministre Hamed Bakayoko ont promis s’investir pour ne pas que ces incidents se répètent dans cette ville du nord du Pays.

La cérémonie a eu lieu ce mardi 16 mars 2021, à l’initiative de l’honorable Meïté Abdoulaye qui a su raisonner tous ces jeunes, en vue du bon déroulement des funérailles du Chef de gouvernement, Hamed Bakayoko dans la ville de Séguéla.

Pour rappel, Hamed Bakayoko est décédé à 56 ans le mercredi 10 mars 2021 en Allemagne où il avait été transféré pour des raisons médicales, l’annonce a été officiellement rendue publique par le président de la République, Alassane Ouattara.

Le fils d’Adjamé a été évacué en France le 18 février dernier. L’ancien journaliste, fondateur du quotidien “le Patriote” et homme politique hors pair, personnage clé du système Alassane Ouattara dont il aura été un des hommes les plus fidèles, a succombé en Allemagne où il sera transféré début mars, d’une longue maladie qui le rongeait, un cancer, comme hier dévoilé par le numéro 1 ivoirien à l’annonce du décès de son “fils”.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles