04192021Headline:

Dangers de l’information : la représentante de l’Unesco en Côte d’Ivoire souhaite que l’Education aux Médias et à l’Information dans le système éducatif

La représentante résidente de l’Unesco à Abidjan, Anne Lemaistre, lors de la 9e édition du Forum des Étudiants en Journalisme de l’Istc-Polytechnique (FEJI2021), a expliqué le rôle de l’Éducation aux Médias et à l’Information dans la formation des jeunes sur la gravité des dangers de l’information. Cette cérémonie s’est tenue ce lundi 22 février 2021, au sein de l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication. Sis à Abidjan-Cocody

Le thème de ce forum s’articulait de : « Désordres de l’information et nouveaux enjeux de l’Education aux Médias et à l’Information (EMI) »

A ce sujet, la représentante de l’Unesco, Anne Lemaistre, par ailleurs conférencière dudit thème a expliqué que les causes structurelles des désordres de l’information, ces conséquences sur le mode de l’information, sa réalité en Côte d’Ivoire et l’apport de l’éducation aux médias et à l’information.

Selon ladite représentante : « Avec les réseaux sociaux tout le monde devient journaliste et peut diffuser et relayer n’importe quelle information et cela sans la vérifier, ce qui occasionne une amplification des fakes-news (fausses informations). C’est ce que l’Unesco a appelé la Désinfodémie », a-t-elle affirmé.

Tout en interpellant sur la gravité de la situation avec les deep-fakes que sont les vidéos entièrement truquées dans lesquelles on peut dire n’importe quoi sur n’importe qui et qui grâce à Face-swape permet de remplacer un visage par un autre. Ce qui constituent un très grand défi pour les hommes politiques et pour les personnalités publiques à qui on peut faire dire n’importe quoi en mettant les mots dans leur bouche et le diffuser sur internet.

Ainsi donc, madame Anne Lemaistre souhaite : « l’Éducation aux Médias et à l’Information ouvre la voie à la formation des jeunes sur les dangers de l’information et former des cyber-citoyens. »

A l’issue de cette conférence inaugurale, deux panels ont été animés.

Notons plusieurs personnalités étaient présentes, dont, le président de la Haute Autorité de la Communication et de l’Audiovisuelle (HACA), maître René Bourgoin. Un tableau à l’effigie de la représentante de l’Unesco à Abidjan lui à Abidjan lui a été remis.

OM, AbidjanTV

Comments

comments

What Next?

Recent Articles