01272021Headline:

Koumassi: des policiers mettre la main sur une vendeuse de pétard

Dans la nuit du 31 décembre 2020 au vendredi 1er janvier 2021, des policiers venus arrêter une vendeuse de pétards et feux d’artifices ont manqué de peu d’être lynchés par les jeunes gens du quartier.

C’est une grande scène de révolte qu’il a été donné de voir au quartier divo dans la grande commune de Koumassi, située dans la partie sud de la capitale économique d’Abidjan.

En effet, quatre éléments de la police nationale descendus à bord d’un véhicule personnel ont simulé un acte d’achat de feux d’artifices afin de savoir qui était la responsable du commerce des pétards et feux d’artifices. Une fois identifiée parmi plusieurs personnes assises devant le tablier, les 4 hommes vont lui signifier qu’ils sont des policiers, et qu’elle devrait les suivre. Prise de panique et pleurant à chaudes larmes, la jeune dame va interpeller les jeunes gens du quartier qui vont s’approcher et tenter de s’opposer.

La scène se produisant au même moment où les feux d’artifices sifflaient de partout dans le ciel de la commune de Koumassi pour célébrer le passage de l’ancienne année à la nouvelle année, plusieurs autres personnes qui allumaient leurs feux d’artifices vont s’approcher et demander qu’ils soient tous arrêtés ou que les policiers libèrent tranquillement la vendeuse toujours en pleurs.

Pour les policiers, il n’étaient pas question de laisser la vendeuse, rappelant aux uns et aux autres que la commercialisation des pétards et feux d’artifices est interdite sur toute l’étendue du territoire.

Les jeunes remontés à bloc, vont s’étonner et poser la question de savoir comment un produit interdit serait aussi répandu un peu partout à Abidjan. La grogne montait, les jeunes gens se faisaient menaçants, contraignant les anciens du quartier à intervenir afin de calmer les jeunes et de laisser la police faire son travail.

La jeune dame à été embarqué et conduite vers le commissariat de police. Sauf surprise, elle devra subir la rigueur de la loi.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles