06122021Headline:

Le « Rapport mondial de 2021 sur les crises alimentaires »

Le « Rapport mondial de 2021 sur les crises alimentaires », publié conjointement en ligne par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme alimentaire mondial (#PAM) et l’Union européenne, montre que le nombre de personnes soudainement exposées à l’insécurité alimentaire a atteint, en 2020, son niveau le plus élevé depuis cinq ans. Dans les pays touchés par les crises alimentaires, environ 155 millions de personnes sont désormais concernées. C’est 20 millions de plus qu’en 2019.
Parmi les 155 millions de personnes souffrant de la faim dans le monde, les situations les plus critiques se trouvent principalement au BurkinaFaso, au Soudan du Sud et au Yémen. En 2020, environ 133 000 habitants de ces trois pays ont été soudainement plongés dans des situations d’insécurité alimentaire catastrophiques. Une action urgente est nécessaire pour éviter de nombreuses morts et un effondrement complet des moyens de subsistance.
Du point de vue de leur répartition géographique, en 2020, les deux tiers des personnes souffrant de la faim dans le monde vivaient en Afrique. Les pays exposés sont souvent en guerre ; c’est notamment le cas du Yémen, de l’Afghanistan, de la Syrie et d’Haïti, dont la gravité de la crise alimentaire sont parmi les dix plus dramatiques, selon le rapport.

CGTN Français

Comments

comments

What Next?

Recent Articles