05162021Headline:

Poste de Côte d’Ivoire/ Les salaires impayés depuis, le DG et son président du conseil d’administration ne réagissent pas

La traversée du désert continue pour la poste. Et ce sont les agents qui paient le lourd tribu. Plus rien ne va à la poste de Côte d’Ivoire.

Cela fait plus de deux mois que les salariés attendent désespérément leur salaire. « Nous sommes dans une situation difficile. Les loyers se multiplient. Des propriétaires de maison nous humilient à longueur de journée comme si nous ne travaillons pas », se lamente un agent, qui dit avoir passé une dizaine d’années au sein de la société.

Puis d’ajouter que c’est la démotivation totale. « Quand tu te lèves le matin et que tu n’es pas en mesure de donner la popote pour la famille, tu ne peux pas avoir l’envie d’aller travailler », confesse-t-il.

Quant à une dame, elle ne comprend plus. « Les salaires ne sont pas payés, mais, le directeur général et son président du conseil d’administration ne disent rien aux employés. C’est du mépris », déplore cette femme, la quarantaine révolue.

LE MINISTRE ROGER ADOM VA-T-IL SAUVER LA POSTE ?
Dans le nouveau gouvernement de Patrick Achi mis en place le mardi 6 avril 2021, Roger Adom est désormais le ministre de l’Economie numérique, des télécommunications et de l’innovation. Il hérite donc de cette patate chaude que constitue la poste. Pourra-t-il trouver une solution à cet important instrument dépassé par la technologie ?

La poste de Côte d’Ivoire est dirigée par Isaac Gnamba-Yao. Depuis sa prise de fonction, il a annoncé des innovations afin que la poste tire profit de la révolution technologique. Mais, à l’évidence, il y a plus d’annonce que d’actions. L’institution continue de tirer le diable par la queue.

Afriksoir.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles