04202021Headline:

Côte d’Ivoire: Jacques Anouma évoque son programme pour la CAF après son élection

Guéri du Covid-19 qui l’avait éloigné du monde sportif, le candidat retenu à la présidence de la Confédération Africaine de Football (CAF), Jacques Anouma, a dévoilé depuis Abidjan, ce vendredi 19 février 2021, les grands axes de son programme, comme constaté sur place par KOACI.

Il a d’entrée révélé à la presse que la mission diplomatique mise en place par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a été bien accueillie par 18 pays et indiqué qu’elle se poursuivra jusqu’aux élections prévues le 12 mars à Rabat au Maroc.

L’ancien président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), entend redorer l’image de l’institution ternie par l’actuel comité Exécutif sortant.

« Il faut traiter énergiquement les maux dont souffre la CAF. Il est temps de repenser le football en Afrique. Si je suis élu, je me consacrerai à la tâche. Nous parviendrons à faire du football africain une des valeurs dans le monde, basées sur la Modernité, Responsabilité et la Transparence », a indiqué le conférencier.

Évoquant son programme qui devrait redorer le blason du sport roi du continent, il a relevé qu’il est basé sur quatre (04) axes : La Reforme de Gouvernance et la gestion de la CAF ; Renforcement des acteurs locaux (associations nationales) ; Mise en place d’une politique pour rétablir l’équilibre financier ; Valoriser les compétences.

« En outre, j’engagerai la CAF à entretenir des relations professionnelles avec les confédérations sœurs et la FIFA. Nous allons discuter des termes d’un nouveau partenariat pour regagner le respect de tous. La clarté et la transparence de mon programme est un gage de victoire », a-t-il poursuivi avant de prendre un important engagement. « Je m’engage pour un seul mandat (4 ans) », et de lancer. « Je suis sur la ligne d’attaque (…) et prêt pour le tir de la victoire au soir du 12 mars 2021. ».

Comme sûr de sa victoire, Jacques Anouma a par ailleurs souligné que lorsqu’il sera élu, il fera l’état des lieux de l’institution et va s’attaquer à ses ressources.

Il a annoncé qu’il va s’installer à la CAF au Caire en Egypte. « J’essaierai d’être un président à 100% » martèle-t-il. « Pour sentir qu’une administration marche, il faut être présent (…) Le meilleur travail à faire auprès des 54 associations nationales, c’est ce qui est le plus important. Je demande aux associations africaines de prendre notre destin en main. C’est à vous de décider de l’avenir du football africain. Ne nous laissons pas distraire », exhorte l’ancien trésorier du Président Gbagbo.

L’élection à la présidence de la CAF en attendant la décision de la FIFA le 02 mars prochain concernant le président sortant Ahmad Ahmad, opposera quatre candidats déclarés éligibles.

Il s’agit de l’Ivoirien, Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya, et le Sud-Africain Patrice Motsepe.

Les élections sont prévues pour se tenir le 12 mars 2021 à Rabat au Maroc.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles