05172022Headline:

RDC: détournement des fonds publics au ministère de la Santé

L’inspection générale des finances (IGF) a publié ce week-end un rapport « accablant » sur la gestion notamment de cinq programmes du ministère de la Santé. 300 millions de dollars ont été détournés, selon l’IGF qui a passé au crible la gestion de ces services ces six dernières années. Plus d’explications avec Pascal Mulegwa.

Ces faits ont été décelés, entre autres, dans les programmes de vaccination, de développement du système de santé ou encore au sein de la Cellule d’appui et de gestion financière du ministère. C’est une prédation en bande organisée, commente le gendarme des finances publiques.

La majorité des détournements concerne l’inexistence des justificatifs. C’est le cas notamment du programme de vaccination. Dès la première ligne du rapport l’IGF révèle plus de 6 millions de dollars USD non traçables.

Cet établissement a été marqué par une gestion « confuse » et « non transparente » des vaccins, médicaments ou encore du carburant souvent octroyé à des particuliers sur décision arbitraire.

Cinq établissements contrôlés présentent des détournements se chiffrant en millions de dollars. L’IGF a également relevé des faits troublants dans la gestion d’une autre structure liée au développement du système de santé.

Dans cette unité, l’inspection constate que les vols de biens matériels sont récurrents surtout dans les divisions provinciales de santé sans qu’aucune sanction ne soit prononcée contre des agents. L’IGF requiert des poursuites judiciaires contre les responsables de ces établissements publics.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles