12172017Headline:

Côte d’Ivoire: Aucune ivoirienne recensée parmi les condamnés à mort au Koweït, zones d’ombres sur l’affaire Mariam Bamba

Alors que certaines sources nous alertent sur la situation d’une ivoirienne dénommée Mariam Bamba au Koweït, selon eux, condamnée à mort par lapidation, nous apprenons de l’ambassade du Koweit en France (faute de représentation diplomatique en Côte d’Ivoire; ndlr), que, selon leurs informations, aucune ivoirienne ne figure dans la liste des condamnés à mort de leur pays.

Cette dernière précise par ailleurs, que les sentences des peines de mort prononcées par la justice koweïtienne sont exécutées par pendaison et non lapidation.

En janvier 2017, le Koweït a exécuté sept condamnés à mort par pendaison, trois femmes, une Koweïtienne, une Philippine et une Éthiopienne et quatre hommes, deux Égyptiens, un Bangladais et le dernier Koweïtien (Cheikh Fayçal Abdallah Al-Jaber Al-Sabah, membre de la famille régnante).

Coup monté par des proches ou réelle situation embarrassante pour la jeune femme au Koweit dont il est à cette heure quasi impossible d’être en mesure d’avoir des renseignements autres que ceux mentionnant le pays et son sport (Koweit, ndlr), en attendant d’être mieux situé, de nombreuses zones d’ombres planent sur cette affaire.

A suivre…

Amy Touré, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment