05262022Headline:

Abidjan: Le PM Achi Patrick apporte son soutient au FEMUA

Le Blanc de la Mé, parrain du FEMUA 14, à l’INJS ce samedi 14 mai 2022. Il n‘a certes pas chanté et/ou dansé mais il a apporté son soutien fort aux organisateurs et rassuré les acteurs culturels sur l’engagement du gouvernement à accompagner l’industrie culturelle et créative
Quarante minutes de spectacle de pur bonheur avec Magic System! Avec les titres qui ont fait sa notoriété à travers le monde et repris en chœur par un public acquis et conquis. Pour le parrain de la 14 ème édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, le premier ministre ivoirien, présent ce samedi dans l’enceinte de l’INJS à Marcory, c’était un bon cadeau. Le ministre Alain Donwahi et le directeur général du Burida ont bien apprécié en tout cas. Ils ont bien sauté et dansé dans la tribune officielle.
Organisation professionnelle, sécurité maîtrisée, le FEMUA a gagné au fil des ans, en notoriété. Le premier ministre ivoirien, JPA l’a constaté par lui-même. « Le FEMUA, rendez-vous incontournable de la musique », a-t-il dit avant de féliciter publiquement le Commissaire général du festival: « Au delà d’être un modèle de réussite, tu investis avec ton groupe dans les domaines variés . Merci pour ton altruisme et ton exemplarité. ».
JPA a rassuré les jeunes, présents nombreux à l’INJS, venus surtout s’éclater, voir les nombreux artistes programmés: « La jeunesse constitue une frange importante de la population . En Côte d’Ivoire, 70% de la population a moins de 35 ans. La jeunesse est notre priorité. Jeunes, osez! »
Asalfo justement, s’est réjoui de la présence du Blanc de la Mé à l’INJS avec à ses côtés, plusieurs membres du gouvernement. « Je voudrais dire Merci, trois fois, au premier ministre. Merci d’avoir accepté de parrainer le FEMUA, merci pour l’accent mis par le gouvernement sur la jeunesse, merci pour toutes les initiatives pour la promotion de la Culture. Avec notamment la mise en place d’un fonds de 100 millions FCFA pour les jeunes qui vont investir dans l’industrie cultuelle et créative. ».
Le thème générique du FEMUA 14 est justement « Entreprenariat et employabilité des jeunes. ». Profonde réflexion sur les métiers de l’industrie culturelle, l’environnement, les dispositions prises par l’Etat pour valoriser la production artistique et améliorer les conditions de vie des créateurs et mécènes du milieu et inviter les jeunes à innover et croire en l’avenir. La RDC est l’invitée spéciale du FEMUA 14.

Melv

Comments

comments

What Next?

Related Articles