05192022Headline:

Brazzaville : il a poignardé son frère à cause de 2000 fr CFA

Un jeune homme de 31 ans, du nom de Missengue Mpika Elvan, de nationalité congolaise a trouvé la mort, suite aux coups que lui a porté son frère cadet, le mardi 11 janvier au quartier Moutabala dans l’arrondissement 7 Mfilou, à Brazzaville.

Très tôt, le mardi 11 janvier 2022, Missengue Mpika Elvan, un congolais de 31 ans, a trouvé la mort suite à une bagarre avec son frère cadet Missengue Ignasse Dieu-Merci. (Sur la photo d’illustration)

Ce frère cadet qui n’a de cadet que l’ordre de naissance, est plutôt un délinquant notoire, connu des services de police parce qu’appartenant au groupe K24 dit des “Arabes”, qui crée la terreur à Mfilou. Une autre identité du cadet que l’ainé ignorait et qui lui a été fatale.

À l’origine de la bagarre, un différend familial tournant autour de 2000 FCFA dont l’ainé suspectait son cadet de l’avoir dérobée, car personne d’autre ne se trouvant à la maison à cet instant précis.

Elvan pensait ramener à la raison son frère qui lui avait « cafouillé » ses deux mille francs, la seule somme qui lui restait, pensant que celui-ci pris en faute ferait profil bas face à ce grand frère jouissant du droit d’ainesse. C’était sans compter sur ce que le cadet qui depuis, avait franchi des étapes élevées dans le crime, ne reculait devant personne, fusse t-il son grand frère a qui il a donné la mort en toute décontraction.

Missengué Ignasse Dieu-Merci a été interpellé par la police. Il devrait être poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles