05162022Headline:

Charles Blé Goudé : “c’est le coup de poing que tu ne vois pas venir qui te met KO”

Les mouvements de soutien à l’ancien ministre des jeunes patriotes de Côte d’Ivoire se multiplient depuis son acquittement par la Cour Pénale Internationale( CPI) en Mars 2021. UN PARTISAN LUI ÉCRIT CETTE ÉMOUVANTE LETTRE

Président,
Président,
Président !
Je vous ai appelé combien de fois président Charles Blé Goudé ?
Oui oui, je vous ai appelé 3 fois pour vous dire, de tenir bon camarade.
Tenez bon, comme vous l’avez toujours fait face aux difficultés qui se présentent à vous.
Car, comme vous aimez bien le dire, “c’est le coup de poing que tu ne vois pas venir qui te met KO”.
À regarder cette image dans laquelle vous laissez paraître une toute petite joie de vivre, il faut juste avoir été dans cette situation que vous vivez pour savoir qu’on ne peut que montrer à ses enfants, amis, camarades de lutte et son épouse que tout VA BIEN . On ne veut voir personne triste prêt de nous, ni loin de nous quand on n’est leader.
Oui, président, je comprend cette difficulté que vous êtes obligé de traverser lentement mais sûrement. Je la comprends parfaitement camarade.
Une fois de plus, tenez bon. Faites le pour la simple raison que, des ivoiriens comptent sur vous. Ces gens qui croient en votre capacité à résister face à la torture morale et physique, dans le silence vous regardent camarade.
Camarade Charles Blé Goudé, c’est le lieu de vous rappeler que, en vous faisant subir cette situation humiliante, vos détracteurs pensent pouvoir nous servir le désespoir. Ils ignorent tout de nous camarade président.
Ces gens ne peuvent pas comprendre ce que nous avons en commun, vous et nous. Ils ne savent pas l’état de l’esprit qui nous lie à vous chef.
Un ivoirien torturé à la DST, dans un sous-sol, privé de visite pendant plus de deux mois.
Un ivoirien déporté loin de sa terre natale, pour être jugé pour des crim*s qu’il n’a pas commis.
6 ans après, cet ivoirien est innocenté par la plus grande juridiction.
Cet ivoirien est ensuite interdit de rentrer chez lui après ce parcours rempli d’embûches.
Tous ceux qui étaient dans la même situation que vous sont rentrés camarade. Ils vivent actuellement avec leurs enfants et familles respectives.
Ils peuvent ressentir la joie vraie de rentrer chez soi et de toucher leurs proches. Vous, vous n’avez pas ce droit, juste parce que vous êtes Charles Blé Goudé.
Camarade Charles, j’ai beaucoup à vous dire mais j’attends seulement votre retour. J’attends qu’on me dise qu’ils ont eu pitié de votre famille et qu’ils vous ont remis votre passeport. Ils savent que, la majorité des ivoiriens n’attendent que vous pour que la politique saine se fasse réellement et autrement dans notre pays.
Mais tenez bon camarade
Tenez bon parce que nous, vos camarades de lutte comptons sur vous.
Tenez bon pour vos enfants.
Tenez bon pour votre magnifique épouse.
Tenez bon surtout parce que, vous m’avez dit un jour au téléphone, ” camarade, on m’a dit que tu étais malade ? Non, tiens bon parce que j’arrive.”
Je tiendrai bon si vous tenez bon camarade président.
À bientôt chef
Votre camarade Rayan Mehdi

Comments

comments

What Next?

Recent Articles