05272022Headline:

Burkina Faso : plus de 6 000 Burkinabès refugiés en Côte d’Ivoire

Ils ont abandonné leurs maisons, leurs récoltes et leurs biens : chassés par des attaques terroristes, plus de 6 000 personnes ont quitté ces derniers mois le sud du Burkina Faso, marchant jusqu’en Côte d’Ivoire pour y trouver un refuge.
À la lisière du village ivoirien de Tougbo, tout proche de la frontière burkinabè, une dizaine de tentes de fortune avec des toits en tôle sont éparpillées dans la forêt. Sur le campement, des hommes passent leur journée à fabriquer des briques en terre, dans l’espoir d’avoir bientôt un toit plus décent. Plus de 300 personnes, dont de nombreux enfants très jeunes dorment ici depuis plusieurs mois.

“Ce qui nous a poussé à venir ici, ce sont des gens qui sont venus dans notre zone, on ne les connaît pas. Ils se déplacent toujours, on a peur. C’est pour ça que nous sommes venus la première fois. Il y a des gens qui sont retournés là-bas dans notre village. On les a suivi. On a recommencé à faire nos activités. Mais ces derniers jours, ils ont commencé à tuer les gens. On a eu peur et on a fui pour venir ici” souligne une réfugiée.

Les dons de nourriture ou de savon du gouvernement et du Haut commissariat aux Réfugiés de l’ONU (HCR) ne suffisent plus face au nombre d’arrivées qui augmente quasiment chaque semaine.

Les autorités locales qui enregistrent les réfugiés assurent que la plupart d’entre eux ont un toit.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles