06302022Headline:

Burkina: un mort et au moins 60 prisonniers libérés dans l’attaque d’une prison

Des hommes armés ont lancé un assaut contre la prison de la ville de Nouna, au nord-ouest du pays, dans la nuit du 7 au 8 mai. Un chasseur traditionnel Dozo, supplétif civil des forces de sécurité, a été tué et 65 prisonniers libérés.

C’est vers minuit, la nuit dernière, qu’un groupe d’hommes armés a lancé un assaut contre la ville de Nouna, située dans la boucle du Mouhoun, au nord-ouest du pays. « Toute la ville était encerclée par les hommes armés qui tiraient aux armes lourdes », rapporte un témoin. La maison d’arrêt et de correction était la principale cible de ces hommes armés. Elle a été « presque entièrement détruite », souligne une source sécuritaire.

Venus à bord de plusieurs véhicules et sur des motocyclettes, les assaillants ont ouvert le feu sur la prison à l’aide de mitrailleuses 12.7 et PKMS, et de fusils kalachnikov. Ils ont laissé derrière eux des murs criblés de balles, des portes défoncées, des véhicules, bureaux saccagés ou incendiés. Une soixantaine de prisonniers ont été libérés et du matériel emporté.

Les forces de sécurité et leurs supplétifs civils ont tenté une riposte. Et les combats ont duré plusieurs heures, selon des témoins sur place. « Il y a eu des tirs jusqu’à 5h », souligne un habitant. « La situation est très déplorable » poursuit notre source.

Selon des témoins, des membres de groupes armés terroristes avaient effectué plusieurs incursions sporadiques dans la ville de Nouna avant cet assaut contre la prison.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles