07252021Headline:

Centrafrique : des exactions des soldats russes perpétrées contre les civils

Les militaires russes qui combattent les rebelles aux côtés des forces centrafricaines sont à nouveau accusés d’exactions sur des civils .

Après l’ONU, la chaîne américaine CNN et l’ONG The Sentry ont à leur tour publié une enquête sur des présumés exactions commises par les mercenaires russes pour contrôler les mines d’or et de diamants.

Selon ce rapport citant des témoins et des victimes interrogées, les russes et leurs partenaires centrafricains auraient violé, torturé et exécuté des civils mais aussi incendié des maisons le 15 février 2021 à Bambari, dans le centre du pays.

Des exactions qui auraient été commises alors qu’ils pourchassaient les rebelles opposés à la réélection du président Faustin-Archange Touadéra, ce qu’a démenti Bangui.

Selon le maire de Bambari , aucune violence n’a été perpétrée contre des civils.

Ce n’est pas la première fois que les russes font l’objet d’accusations .

La mission de paix des Nations unies en République centrafricaine, la Minusca, avait aussi publié un rapport sur de supposés crimes commis par les soldats centrafricains et les mercenaires russes contre les populations civiles.

A titre de rappel, on estime à 535 hommes, le nombre de soldats russes en Centrafrique considérés comme des « instructeurs » sans prendre part aux combats.

Mais sur le terrain, leur présence s’est accrue à Bangui ces derniers mois.

Ils ont participé aux côtés des Forces armées centrafricaines (FACA) à la contre-offensive contre la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), une nouvelle alliance de groupes armés qui a fortement perturbé le scrutin présidentiel du 27 décembre 2020.

Les forces centrafricaines appuyées des Russes ont réussi à reprendre le contrôle des principales villes du pays.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles