10252021Headline:

Expulsion de milliers réfugiés haïtiens et d’immigrants illégaux vers Haïti, l’ambassadeur Daniel Foote réagit

L’ambassadeur Daniel Foote, l’envoyé spécial des États-Unis pour Haïti, a démissionné pour protester contre les déportations massives par les États-Unis d’Haïtiens rassemblés à la frontière américaine avec le Mexique, rapporte Al Jazeera.

« Je ne serai pas associé à la décision inhumaine et contre-productive des États-Unis d’expulser des milliers de réfugiés haïtiens et d’immigrants illégaux vers Haïti », a déclaré Foote dans une lettre de démission, rapportée pour la première fois par PBS et confirmée jeudi au service de presse Reuters par un haut fonctionnaire du Département d’État.
Haïti est « un pays où les responsables américains sont confinés dans des complexes sécurisés en raison du danger que représentent les gangs armés contrôlant la vie quotidienne » et la politique américaine est « profondément imparfaite », a écrit Foote dans sa démission.

Pas moins de 14 000 migrants haïtiens s’étaient rassemblés des deux côtés de la frontière américaine avec le Mexique à Del Rio, au Texas, et les autorités américaines ont commencé à expulser de force des centaines de personnes vers Haïti. D’autres, des familles avec enfants sont transférées dans le programme d’asile américain aux États-Unis.

Secouée par des tremblements de terre et des ouragans, Haïti est aux prises avec une crise politique suite à l’assassinat le 7 juillet du Premier ministre Jovenel Moise par un groupe de commandos qui a pris d’assaut sa résidence privée. Un gouvernement de transition est en cours de formation jusqu’aux élections prévues en novembre.

M.D.

Comments

comments

What Next?

Related Articles