05192022Headline:

Guillaume Soro à propos de la nomination du nouveau Vice-Président de la République

Il aurait été préférable que Monsieur Ouattara sollicitat la candidature de M.kone Tiemoko Meyliet…

Joint hier pour savoir son avis sur la nomination Koné Tiemoko Meyliet comme Vice-Président de la République, Guillaume Soro a exprimé sa joie de voir son ancien directeur de cabinet à la Primature, « valorisé ». Toutefois, l’ancien Premier ministre n’a pas caché ses regrets …

  • Le chef de l’Etat Alassane Ouattara était ce mardi 19 avril 2022 devant le Congrès à Yamoussoukro. L’un des éléments marquants de son discours devant les élus du peuple est la nomination de Koné Tiemoko Meyliet comme Vice-président de la République. Comment avez-vous accueilli cette nouvelle concernant ce haut cadre qui a été votre Directeur de Cabinet à la Primature ?

GKS : Aux doubles plans personnel et symbolique, je suis ravi de voir mon ancien directeur de cabinet et ministre M. Koné Tiemoko Meyliet être valorisé. J’ai eu autrefois à apprécier avec entière satisfaction ses qualités.

  • En occupant ce poste resté vacant depuis la démission du précédent Vice-président Daniel Kablan Duncan, votre ancien collaborateur devient le dauphin constitutionnel du président de la République. Certains le voient même déjà comme le successeur choisi par Alassane Ouattara. Votre commentaire ?

GKS : Au plan politique, vous connaissez tous ma position concernant le 3ème mandat de Monsieur Ouattara. Pour moi, c’est une question principielle. Je n’ai pas adhéré au viol de la constitution, notre loi fondamentale. Il aurait été préférable que Monsieur Ouattara sollicitât la candidature de M. Koné Meyliet à l’élection présidentielle d’Octobre 2020. La Côte d’Ivoire aurait peut-être ainsi évité la crise post-électorale. Des centaines de vies auraient été sauvées. Et les Ivoiriens vivraient sans doute en paix.

  • Quel regard jetez-vous sur l’avenir après
    cette nomination ?

GKS : En tout état de cause, gardons le cap sur le bien commun de la Côte d’Ivoire, le dialogue, la paix, le rassemblement et la réconciliation. Telle est ma conviction et telle est mon espérance pour notre pays

Comments

comments

What Next?

Recent Articles